#2 Réaliser le ferraillage dans Autodesk Revit® – Création de la cage d’armatures

Dans un premier article nous avons vu comment générer les vues et les feuilles relatives à une pièce à ferrailler. Nous avions utilisé certaines commandes REVIT et des outils spécifiques du PowerPack de GRAITEC.

Maintenant nous allons voir comment utiliser ces vues pour créer les armatures elles-mêmes.

Nous allons réaliser ensemble, dans Revit et à l’aide des produits GRAITEC, une cage d’armatures 3D avec tous ses aciers.

On repart du muret pour lequel nous avons déjà généré les vues et la mise en page.

  • Je vais maintenant vous donner les bases pour le ferraillage dans REVIT.
  • On va passer à la création du plan d’armatures lui-même.
  • Pour créer ce plan d’armatures classiquement nous allons bien sûr utiliser les vues de détails créées suivant le process exposé dans le précédent post.
  • Pour le ferraillage dans REVIT j’utilise les outils présents sur le ruban Structure dans le groupe de commandes « armatures ». Nous y retrouvons les commandes pour la création à proprement parler des aciers mais aussi pour la gestion des enrobages ainsi que les paramètres pour définir les arrondis ou la manière de numéroter les aciers…

Avant commencer, un peu de théorie

 L’approche du ferraillage dans REVIT est très simple :

  • Pour le ferraillage par barres, REVIT propose un outil essentiel : Armature

  • Et une seule catégorie REVIT est impliquée : Armature à béton

Bien sûr, les armatures sont réalisables dans REVIT parce qu’il inclut les familles appropriées.

Il faut savoir que la catégorie REVIT Armature à béton englobe 4 catégories système :

Ces familles sont largement personnalisables.

Chaque Armature à béton REVIT est définie par son type (par exemple HA10)

 Les paramètres de type sont :

. Le diamètre de la barre, son matériau, ses diamètres de cintrage, ses longueurs de crochets…

 Ses paramètres d’occurrences sont :

. Des paramètres de construction : numéro, forme, crochets…

. Des paramètres de jeu d’armatures : espacement, quantité…

. Des paramètres de cotes : longueurs des segments

Et c’est grâce à ces outils et a ces familles que nous allons pouvoir créer nos armatures.

 

Commençons par la création des armatures transversales

Nous choisissons la vue de droite pour notre première création.

  • En cliquant sur l’outil armatures les différentes formes sont proposées.
  • Sélectionnons un cadre rectangulaire et plaçons-nous sur une coupe.

Dès que nous approchons le curseur de la vue, REVIT adapte automatiquement la barre en tenant compte de la géométrie du coffrage et des enrobages définis pour chaque face du muret.

Astuce : pour obtenir exactement le résultat souhaité, je détermine la position du crochet en utilisant la touche « espace » au clavier.

 

L’acier est maintenant créé, il apparaît sur l’ensemble de vues.

L’acier a été créé à un seul exemplaire d’abord. Maintenant nous pouvons mettre au point le jeu d’armatures en réglant un espacement ou un nombre d’aciers.

Ici nous choisissons un espacement de 20 cm. Le centimètre étant l’unité définie dans les réglages de notre gabarit pour les espacements.

 

Pour le faire apparaître directement sur la vue 3D, j’utilise l’outil « visibilité des armatures » proposé dans le PowerPack.

 

Une particularité très intéressante dans REVIT : les armatures peuvent être saisies non seulement parallèlement au plan de travail mais aussi perpendiculairement. Les autres cadres peuvent être par exemple saisis sur l’élévation.

Astuce : pour gagner du temps, la touche Majuscule permet de verrouiller le coté perpendiculaire aux armatures en cours de création.

REVIT propose une option pour la création de jeux d’armatures variables. C’est ce que nous utilisons pour la partie inclinée du muret.

De la même manière nous définissons l’espacement du jeu d’armatures variables.

 

Astuce : pour une parfaite précision, les positions du premier et du dernier aciers peuvent être très facilement mises au point à l’aide des poignées prévues à cet effet.

La création de l’épingle se réalise dans la vue la plus appropriée. Son positionnement précis est réalisé à l’aide de la simple commande « déplacer ».

 

 

Les armatures transversales sont complètes, passons maintenant aux armatures longitudinales

Nous restons sur l’élévations pour créer les armatures longitudinales à partir du code forme correspondant et en portant attention au choix du diamètre.

Il faut noter le comportement « intelligent » de REVIT qui place systématiquement ces armatures « dans » les armatures transversales.

 

Quelques explications :

En fait dans REVIT il existe 2 styles pour les formes d’armatures :

  •    Style Etrier/ Chaînage

   Le façonnage de ces barres est lié au contour du coffrage en tenant compte de l’enrobage

  •    Style Standard

La géométrie et la position de ces barres peuvent être attachées à des aciers de style Etrier/Chaînage

 

Pour le réglage des jeux d’armatures longitudinales nous pensons à donner cette fois la priorité au nombre plutôt qu’à l’espacement. Je configure aussi les crosses d’extrémités dans la fenêtre de propriétés.

Astuce : pour un résultat juste du premier coup, la vue 3D nous permet de vérifier la cohérence de la cage d’armatures tout au long de sa conception.

 

Il ne reste plus qu’à placer un acier de forme quelconque sous l’arase supérieure du muret

Cette fois nous n’utilisons pas une forme normalisée. REVIT propose au projeteur de dessiner l’armature en « mode esquisse ». Nous pouvons nous aider des arêtes de coffrage.

Cet acier dispose des mêmes propriétés que tous les autres : diamètre, crochets d’extrémités, espacements…

 

Il suffit maintenant d’utiliser le PowerPack pour rafraîchir l’affichage des aciers dans toutes les vues.

  • Nous avons créé des barres transversales et longitudinales, des barres variables ainsi que des barres quelconques.
  • Nous activons la feuille, et toutes les vues sont complètes au niveau de la représentation des aciers.

Astuce : Pour un résultat impeccable, les vues de détails sur lesquels les barres sont représentées peuvent être mise au point comme n’importe quelle vue REVIT (choix du gabarit pour la représentation, position du plan de coupe et de la profondeur…)

 

Il existe bien d’autres options à découvrir dans REVIT et dans le PowerPack de GRAITEC.

En tout cas, dans un tout prochain post j’aborderai l’habillage de la planche et en particulier :

  • comment placer les étiquettes de barres ?
  • comment créer des schémas d’armatures ?
  • et finalement comment utiliser les nomenclatures d’aciers ?

A suivre,

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *