Arche – A quoi correspond les options d’inerties pour la RDM ?

Problématique

Les utilisateurs se questionnent sur le rôle des options sur l’inertie pour la RDM ?

inertie moyenne pour la RDM

Solution

Cette option est disponible depuis la commande « Hypothèses de calcul » de l’onglet « Modèle » du ruban :

commande « Hypothèses de calcul » de l’onglet « Modèle » du ruban

Elle permet de définir quelle inertie sera prise en compte pour les calculs RDM lorsqu’il y a présence de décaissés. Par défaut l’option est réglée sur « Inertie moyenne pour la RDM » ce qui signifie que les décaissés seront linéarisées le long de la poutre.

Vous avez le choix de prendre l’« Inertie minimum pour la RDM », ce qui signifie que le logiciel prendra la section minimale au droit des décaissés et appliquera cette section sur toute la poutre.

Avec l’option « Inertie maximum pour la RDM », le logiciel ignore les décaissés. Cette option a été créée uniquement pour le calcul des moments sur les poutres à plusieurs travées. L’inertie de la travée de la poutre est utilisée dans le calcul des rotations des appuis et dans l’algorithme de la « méthode des foyers ».

Exemple sur une poutre symétrique au niveau de la géométrie et du chargement, où un décaissé est placé sur la travée de gauche :

décaissé placé sur la travée de gauche

Avec l’inertie minimum :

inertie minimum

Avec l’inertie moyenne :

inertie moyenne

Avec l’inertie maximale :

inertie maximale

Pour le calcul EC2, la flèche, l’ouvertures de fissure, les contraintes sont directement calculées le long de la travée (100 points de calcul par travée). Et donc le décaissé et l’inertie réelle de la poutre sont automatiquement pris en compte.

Toutefois cette option est également utilisée pour le calcul de la flèche BAEL sous Arche Poutre.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *