Advance Design – calcul d’un radier

éléments surfaciquesProblématique

Les éléments surfaciques coques possèdent 6 ddl. La particularité est que la rotation autour de z local est déduite de déplacement interne. Il est donc nécessaire d’adapter sa modélisation pour récupérer l’effort interne correspondant.

Solution

Sur les éléments coques Le 6ème degré de liberté (Rz) est calculé à partir des déplacements :

6 ème degré

Prenons l’exemple d’un radier sur lequel repose un poteau subissant un moment de torsion

radier poteau

La connexion entre le filaire et le surfacique ramenée à un nœud seul ne permet pas la transmission de l’effort du poteau sur le surfacique.

Comme on peut le constater à l’issu du calcul, les efforts Fxy dans le surfacique sont nuls :

Pour transmettre l’effort du poteau sur le surfacique, il est donc nécessaire d’avoir des déplacements internes au surfacique. Pour cela, on va noyer un filaire de masse nulle dans le surfacique. Le filaire noyé doit avoir une longueur minimale d’une maille de part et d’autre du poteau. On utilisera une section identique à celle du poteau.

section identique

La torsion du poteau va engendrer un déplacement du filaire noyé qui va permettre la diffusion de la torsion sur le surfacique.

On constate bien l’effort interne dans le surfacique :

effort interne

C’est le même principe pour les linteaux encastrés sur les voiles. Pour que la flexion du linteau soit transmise au voile, le filaire est prolongé d’une maille dans le voile. Cette option est disponible dans la fiche de propriétés des filaires :

propriétés

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *