L’occupant au cœur de la conception

CONFERENCES
EN SAVOIR +

Comme Monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir, la maîtrise d’œuvre travaille au quotidien à la qualité d’usage des bâtiments. Ce concept encore récent est bien au cœur de la conception des bâtiments depuis toujours.

Qu’est-ce donc que la qualité d’usage d’un bâtiment ?

A ce petit jeu de la définition, il y a ceux qui répondent en découpant la notion en des critères multiples. Ainsi l’Ademe qui, avec le CETE Est et la Dreal Lorraine (1), propose 9 facteurs répartis en 2 familles (à l’échelle de la ville, ou à celle du bâtiment). Citons-les : d’abord, l’intégration urbaine et la facilité d’accès. Ensuite l’organisation architecturale, la qualité visuelle, la qualité de l’air, la qualité acoustique, le confort hygrothermique, les matériaux, et enfin l’adaptabilité au comportement des utilisateurs, ce dernier constituant un critère transversal. On retrouve là des notions très proches des fameuses cibles du label HQE. A ce même jeu, il y en a d’autres qui répondent de façon beaucoup plus concise. Ainsi Joël Lassalle, gérant du bureau d’étude Acieb à Auch (Gers), qui propose : « la qualité d’usage, c’est répondre au besoin de l’occupant. »

Qu’on l’aborde de façon conceptuelle ou pragmatique, la qualité d’usage – on parle aussi de confort d’usage - est bien l’objectif ultime des concepteurs, quel que soit leur rôle au sein de l’équipe de maîtrise d’œuvre. « Il serait d’ailleurs parfaitement inutile de concevoir un bâtiment avec pour objectif principal, par exemple, d’être économe en énergie, note Nadia Estang, enseignante en génie thermique au Lycée Polyvalent Charles De Gaulle à Muret (Haute-Garonne). Si les besoins de l’usager n’ont pas été pris en compte, il va totalement annihiler la performance du bâtiment. »

Confort physiologique et psychique

Une fois que l’on a bien compris que le besoin de l’occupant doit être au centre des préoccupations, le découpage de la notion de qualité d’usage en divers critères paraît utile pour éviter tout oubli. En effet, si le confort hygrothermique est un critère incontournable, le risque est de le voir devenir prédominant. Risque accru par la quête actuelle d’un bâtiment économe en énergie. Maîtriser les consommations de chauffage tout en ayant chaud, et de climatisation sans jamais avoir trop chaud, est une question essentielle dans la conception des bâtiments aujourd’hui. Mais c’est loin d’être la seule. « Si on dit d’un bâtiment qu’on s’y sent bien, c’est qu’il y a un équilibre, résume Nadia Estang. La sensation de confort n’est pas purement physiologique.

ArchiWIZARD - L'occupant au coeur de la conception

Elle est aussi psychique. » De ce point de vue, l’accès à la lumière naturelle apparaît essentiel. C’est d’ailleurs la première préoccupation des usagers de bâtiments de bureaux (2), bien loin devant la qualité de l’air par exemple. Mais là aussi, il faut adapter l’apport au besoin de l’occupant. « Dans un Ehpad par exemple, la fatigue visuelle générée par un ensoleillement direct peut être source d’inconfort pour les personnes âgées qui sont plus sensibles aux éblouissements », fait remarquer Joël Lassalle. Simuler la course du soleil et les entrées de lumière dans le bâtiment, comme le propose le logiciel Archiwizard, offre aux architectes et ingénieurs une bonne compréhension des phénomènes et leur permet d’adapter au mieux leur choix de conception. Toujours pour le confort de l’occupant.

Ressources

(1) : Guide « Intégration de la qualité d’usage dans les bâtiments de demain : de la programmation à l’exploitation », septembre 2013

http://www.lorraine.ademe.fr/sites/default/files/files/DI/Batiment/Action%20regionale/guide-qualiteUsage-Liens-0913.pdf

(2) : « Etude : Confort et bien-être dans les immeubles de bureaux », février 2017, Observatoire de l’immobilier durable

http://www.o-immobilierdurable.fr/hc_ressources/publication-confort-bien-etre-immeubles-de-bureaux/

N’hésitez pas à consultez les autres articles

Architecture durable
Article suggéré

Génie climatique : objectif confort. La performance thermique au service du confort.

>>> Lire la suite

Architecture durable
Article suggéré

Lumière naturelle : le besoin de simulation. Sans maîtrise, la lumière du jour nuit.

>>> Lire la suite

Architecture durable
Article suggéré

La performance énergétique encadrée dès le PC : première étape de la RT

>>> Lire la suite

Architecture durable
Inscription

Vous venez d'acquérir un logiciel de CAO ou de calcul dédié à votre métier.

>>> Lire la suite

Nous contacter

Pour consulter les conditions d'utilisation des logiciels Graitec, merci de suivre le lien suivant : End User License Agreement (EULA).