CONCOURS POLANTIS

Le Concours BIM 2019, au cœur des Pyramides d’Évry-Courcouronnes

 

Pour la quatrième édition du Concours BIM, Polantis s’est associé à Évry-Courcouronnes et situe le projet sur lequel les candidats du concours devront plancher au cœur du mythique quartier des Pyramides.

Cette édition soulève plus fortement que précédemment la question du contexte urbain et social : quelle architecture pour quel site ? Quelle proposition programmatique pour quel quartier ? Quel élan pour accompagner la réhabilitation d’un « grand ensemble » ?

Un Projet de Rénovation Urbaine des Pyramides a été validé en Comité National d’Engagement le 23 juin 2005. Il a permis la réhabilitation de plus de 900 logements, la restructuration d’une partie des espaces publics et des espaces verts, la démolition des bâtiments les plus dégradés. L’ilot Caravelle Nord, est – pour le moment – un terrain vague : c’est sur ce site que les candidats devront imaginer un projet.

Dans le cadre de ce concours d’idée, les candidats réfléchiront à la création d’un centre socio-culturel. Cet équipement de quartier aura une vocation sociale globale, il sera ouvert à l’ensemble de la population habitant à proximité, offrant accueil, animation, activités et services à finalité sociale.

 

 Quels sont les enjeux pour les candidats ?

Tout d’abord, les candidats du Concours BIM 2019 devront concevoir ce centre socio-culturel en prouvant qu’ils ont utilisé une démarche BIM.

Le « Building Information Modeling » (BIM) ou, dans sa transcription française, la « modélisation des données du bâtiment » est une méthode de travail destinée à produire des modèles de construction, sous la forme de maquettes numériques.

Une nouveauté qui modifie profondément la façon de concevoir les bâtiments, mais également la manière de les construire, de les maintenir et de les exploiter.

Ils devront aussi mettre l’accent sur l’implantation centrale de ce bâtiment au cœur du site – des îlots d’habitations à forte densité – notamment en travaillant sur les espaces transitoires, les liens intérieurs/extérieurs, public/privé.

 Enfin, pour démontrer que leur projet a été conçu dans le respect des normes thermiques et environnementales actuelles, les candidats auront la possibilité d’utiliser une plateforme de calcul thermique. L’objectif ? Réaliser une étude rapide garantissant les performances énergétiques du bâtiment.

Graitec, sponsor de cette édition est éditeur du logiciel ArchiWizard destiné à la réalisation de ce type d’études : une licence sera offerte à chaque équipe de candidats, le temps du concours.

Une soirée de questions-réponses sera organisée le 27 mai 2019. A cette occasion, les futurs candidats seront invités à poser leurs questions pour mieux appréhender le programme et les critères de jugement.

 

 L’intégration des objets BIM, la maîtrise de l’information du projet

Aux côtés de Graitec (ArchiWizard) et de la Fondation Excellence SMA, les fabricants sponsors du Concours BIM sont Onduline, Velux, Reckli, La Toulousaine et Lafarge. Ils mettent leurs objets BIM à disposition des candidats pour les accompagner dans leur projet.

Ces avatars numériques des produits de la construction permettent d’accéder en un instant à toute l’information utile aux concepteurs et de contribuer à la parfaite maintenance des bâtiments.

>>> Cliquez pour en savoir plus sur les modalités du concours